À propos

Depuis 1999, Preste développe une conception unique de la diffusion du spectacle au Québec et sur la scène internationale. L’agence témoigne d’un état d’esprit novateur et ambitieux au bénéfice des artistes, des diffuseurs de spectacles et du public.

Naissance et épanouissement d’une alternative

Preste et son fondateur Louis Carrière démarrent leurs activités dans l’entourage de GrimSkunk. Au cours des années 90, le groupe montréalais connaît un succès croissant mais doit composer avec un déficit de structures dans la province. Malgré des conditions de tournée des plus aléatoires, la persévérance de GrimSkunk conduit la formation dans les moindres recoins du Québec. De nombreux spectacles à guichets fermés dans des salles prestigieuses (Spectrum, Métropolis… ) attestent du potentiel d’une scène en devenir et de sa démarche volontariste. Dans la brèche ouverte par GrimSkunk s’engouffre déjà une relève prometteuse : Vulgaires Machins, Anonymus, Arseniq33, Capitaine Révolte

Diversification des genres

Preste s’affirme rapidement comme l’agence de spectacles québécoise la plus réputée au niveau du rock alternatif. Cette réputation ne tient pas du hasard. Louis Carrière participe à la structuration et au développement de cette scène depuis son apparition. Peu enclin à l’immobilisme, l’équipe de Preste reste à l’écoute de la diversité musicale et des nouvelles tendances. Encore aujourd’hui, le catalogue de l’agence illustre cette direction artistique : pop (Half Moon Run, Hubert Lenoir, Kevin Parent, The Franklin Electric, Sally Folk, Elliot Maginot, Roxane Bruneau, Lydia Képinski, Jonathan Painchaud, Foreign Diplomats, Choses Sauvages, Alfa Rococo, Caracol, Mort Rose, Final State), rock/punk/métal (GrimSkunk, Vulgaires Machins, Voivod, Michel Pagliaro, Keith Kouna, Kandle, Carotté, Orloge Simard), folk/country/blues (Steve Hill, Ian Kelly, Matt Lang, Harry Manx, Sara Dufour, Colin Moore), chanson (Klô Pelgag, Alexandre Poulin), hip-hop/électro (Busty and the Bass, Loud Lary Ajust), jazz (Emilie-Claire Barlow, Jill Barber).

Échanges internationaux et événements

Depuis 20 ans, Preste multiplie les échanges internationaux entre ses artistes locaux et ses recrues internationales. Avec ce procédé, le Québec découvre Tryo, Kim Churchill, Heymoonshaker, Hein Cooper, Joseph Arthur, La Rue Ketanou, Gaëtan Roussel, The Cat Empire, Lofofora, Mass Hysteria, Burning Heads, La Ruda, Marcel et son orchestre, Babylon Circus, Voodoo Glow Skulls, Fishbone, Sanseverino, Pauline Croze, Anaïs… À force de tournées, plusieurs d’entre eux connaissent un succès durable dans la province. Côté exportation, GrimSkunk, DobaCaracol, Voivod, Half Moon Run, Vulgaires Machins, Klô Pelgag et de nombreux autres profitent des réseaux de l’agence pour enchaîner les prestations sur les scènes étrangères. Si l’Europe francophone (France, Suisse, Belgique) constitue le terrain de jeu historique des artistes de Preste, les autres destinations se multiplient : États-Unis, Royaume-Uni, Australie, Japon, Allemagne, Pays-Bas, Italie, Espagne, Portugal, Scandinavie, Europe de l’Est, Mexique, Amérique du Sud… L’agence déploie également à certaines occasions des moyens exceptionnels pour produire des grands événements à l’exemple de ce spectacle unique et historique en Amérique du Nord pour la reformation de Bérurier Noir (juillet 2004) devant plus de 60.000 spectateurs sur les Plaines d’Abraham dans le cadre du Festival d’été de Québec en 2004.

De deux à trois accords, une collection de succès

En 2004, Les Trois Accords et leur chanson Hawaïenne monopolisent la bande FM pour devenir le tube de l’été. Au cours de ses années chez Preste (2003 – 2014), la formation donnera plus de 600 spectacles, dépassera le cap des 320.000 unités vendues de ses albums avec une certification platine et deux certifications or, sans oublier 3 Félix et 21 nominations aux Galas ADISQ. DobaCaracol assure pour sa part une couleur internationale à son succès : 400 spectacles à travers la planète (Amérique du Nord, Europe, Australie, Asie) entre 2004 et 2008, certification or pour son album Soley avec plus de 70.000 unités vendues au Canada, Félix «Album de l’année – Musiques du monde» au Gala ADISQ 2005. C’est en 2005 que la carrière de Kaïn prend son envol avec la parution de l’album Nulle part ailleurs. Lors de ses années avec Preste (2005 – 2017), le groupe comptera plus de 500 spectacles (salués par un billet d’or ADISQ pour 50.000 billets vendus), près de 250.000 unités vendues de ses albums avec une certification platine et deux certifications or, un Félix au Gala ADISQ 2006. Plébiscité en spectacle par le jeune public dès ses débuts en 1995, Vulgaires Machins obtient une reconnaissance populaire et médiatique avec son album Aimer le mal (2001) qui prend encore de l’ampleur avec son opus Compter les corps (2006). Avec plus de 700 spectacles en carrière, plus de 50.000 unités vendues de ses albums, de nombreux prix et distinctions, la formation reste un cas unique dans la scène punk-rock québécoise francophone. Depuis 2012, Half Moon Run conjugue son succès à l’échelle planétaire. La formation montréalaise compte ainsi déjà à son actif plus de 500 spectacles dans 19 pays, 150.000 unités vendues de ses deux premiers albums avec une certification platine et deux certifications or au Canada, 4 Félix aux Galas ADISQ. Revirant tout en émoi depuis la parution de son album Darlène, Hubert Lenoir se révèle comme la sensation de 2018. Les 4 Félix décrochés au Gala ADISQ cette année en sont une preuve éclatante et laissent présager de lendemains qui chantent.