Preste signe cinq artistes de la relève

À la veille de l'édition 2020 de Rideau, nous sommes heureux d'annoncer les signatures de Julien Déry, Étienne Dufresne, San James, The Flamingos Pink et Miels.

Remarqué au sein de la formation Mauves, Julien Déry se lance en solo avec un premier album annoncé pour le 24 avril. L'auteur s'y singularise par son écriture sarcastique, autodérisoire et cynique qui n'est pas sans rappeler celle de Father Jon Misty, Molière ou Aristophane. En phase avec le sens de ses textes, ses compositions élémentaires et mélodiques font place à une interprétation vocale dégourdie et sentie. En spectacle, Julien Déry offre une représentation à la fois théâtrale et authentique, incarnant chaque chanson avec intensité.

Les chansons d'Étienne Dufresne naissent avant tout pour lui, dans une urgence de s'exprimer. Il compose d'abord des pièces à la guitare acoustique avant d'apposer les orchestrations complètes sur son ordinateur dans sa chambre. Les textes viennent après, plus d'une nécessité de remplir le vide laissé par les instruments. Chaque chanson raconte ainsi un instantané de vie, un moment où il sent le besoin de poser une question en paroles. Étienne Dufresne présentera le 21 février Sainte-Colère, un premier EP de 7 chansons aux influences diverses. Cette épopée rock de chambre à coucher est à l'image de ses inspirations, aux croisements de Mac DeMarco, Genesis, Beau Dommage ou encore BadBadNotGood.

San James, c'est à fois le bunker et l'explosion ; un abris où se protéger de la violence et du feu, mais aussi de la chaleur de l'incendie qui vous pénètre la peau. Véritable catalogue des sentiments humains, la musique de la jeune femme documente l'effondrement de tous ces ponts que l'on croyait indestructibles, tout en nous inspirant chaque fois l'élan nécessaire pour traverser la prochaine rivière. Après les parutions des EP No One Changes Overnight (2016) et Bridges (2018), San James travaille actuellement sur un premier album qui verra le jour l'automne prochain.

C'est en juillet 2018 que Julien Corrado et Sacha Gubany présentent leur premier spectacle sous le nom de The Flamingos Pink à Brooklyn, New York. Dès l'été 2019, ils mettent le feu à un afterparty Osheaga, puis au Festival de Musique Émergente, avant de lancer l'automne suivant leur premier album Kustom Kreme à l'occasion de l'ouverture du festival Pop Montréal. Inspiré par The Hives, The White Stripes, The Stooges et The Rolling Stones, The Flamingos Pink ne laisse personne indifférent. Ce duo féroce, d'une puissance indomptable et d'une voix rugissante sur des rythmes de jungle se mérite la qualification de bêtes de scène.

Après leur rencontre dans le désert du Nevada, Paige et J-F décident d'annuler leurs vols de retour respectifs et de prendre la route à travers le Far West américain. Paige, sortie tout droit des marécages de la Géorgie, et J-F, loin de sa campagne québécoise natale, ne se quittent plus et décident d'emménager à Montréal. Paige y tombe amoureuse de la langue et de la culture. Elle apprend le français et ils forment le groupe Miels. Depuis ils composent ensemble, mixant leurs deux univers afin de créer un son qui lui ressemble, en français. Le blues du sud rencontre le rock d'ici.